Lexique

A :


Abduction : Mouvement qui consiste à écarter un membre ou un segment de membre de l'axe du corps.


Abs : Abréviation pour les muscles abdominaux.


Abdominaux : Muscles constituant les parois antérieures et latérales de l'abdomen.


Acides aminés : Molécules qui forment les protéines essentielles à notre organisme.


Acide lactique :Acide qui apparaît dans la cellule lorsque, sous l'effet d'un travail musculaire intense, l'oxygène vient à manquer (phase dite anaérobie lactique). Il est en partie responsable de la sensation douloureuse qui accompagne l'effort mais s'élimine rapidement (environ 90 minutes après un effort prolongé intense).


Adenosine triphosphate (ATP) : Molécule dont la dégradation libère une partie de l'énergie nécessaire au travail des cellules musculaires.


Adhesion : Accolement anormal de deux tissus musculaires normalement séparés.


Adduction : Mouvement qui consiste à rapprocher un membre ou un segment de membre de l'axe du corps.


Aérobie : Travail en présence d'oxygène. Activité dans laquelle le corps est capable de fournir suffisamment d'oxygène aux muscles qui travaillent, lors d’un effort moyen et constant. Pour un sport d’endurance, on parle d’endurance aérobie, course à pied, ski de fond et cyclisme sont des exemples d'activités aérobiques.


Aérobique: Exécution de mouvements rythmiques, sans surcharge de poids. Revient à bouger comme pour le cardio-training, mais sans équipement et avec un fond musical. Avec cet enchaînement de mouvements rapides, le système cardio-vasculaire (endurance), la coordination et les muscles des jambes sont sollicités.


Agoniste : Se dit d'un muscle dont l'action produit le mouvement désiré (par opposition à antagoniste).


Amorti : Système présent sur les tapis de course afin de réduire les chocs et impacts de la course sur les articulations du sportif. Il existe différents systèmes d’amorti.


Anabolisant : Médicament favorisant l'anabolisme (construction des tissus à partir des substances nutritives).


Anabolisme : Phase du métabolisme comportant les phénomènes d’assimilation qui provoquent un accroissement de la masse tissulaire du corps.


Anaérobie : Travail musculaire sans présence d’oxygène (sans respirer). Lors d’un effort intense voire très intense, la production d’oxygène produite par l’organisme ne suffit plus au muscle pour fournir l’énergie nécessaire pour accomplir la performance. L’énergie est fournie soit par dégradation de l'adénosine triphosphate (ATP) et de la créatine phosphate soit par dégradation des glucides en acide lactique. Les activités comme le sprint ou l'haltérophilie sont anaérobies.


Anaérobie alactique : Mode de fonctionnement du muscle sans oxygène et ne produisant pas d'acide lactique. Lors d'efforts intenses et brefs, il dégrade directement l'Adénosine triphosphate (ATP) qui s'épuise en seulement 2 à 3 secondes. La créatine phosphate prend le relais pour produire l'ATP. Celle-ci s'épuise au bout de 10 secondes. Une fois ces deux réserves d'énergie épuisées (au bout de 10-15s), c'est le mode anaérobie lactique qui prend le relais.


L'anaérobie lactique : est un processus de l'organisme qui se produit dans les muscles lorsqu'un effort dépasse les capacités d'oxygénation du corps. Lorsque l'intensité de l'effort dépasse les capacités d'oxygénation de l'organisme (VMA) le corps fait appel à un processus nommé anaérobie lactique. Il consiste à dégrader le glycogène musculaire en acide lactique, ce qui perturbe l'activité musculaire et conduit à l'arrêt de l'exercice au bout d'un certain temps de l'ordre de 2 à 3 minutes.


Andrieux (Bobine d’) : Du nom de son inventeur. Appareil de musculation de l’avant-bras par une rotation avec les mains d’un tube sur lequel est accrochée une charge.


Antioxydants : Vitamines A, C et E, ainsi que divers minéraux, qui sont utiles pour protéger le corps contre les «radicaux libres». Les radicaux libres sont des cellules instables, naturellement présentes dans le corps, qui interagissent, mais qui sont aussi causées par des facteurs comme le tabagisme et le rayonnement solaire. Les radicaux libres peuvent endommager les cellules, ce qui conduit à la maladie.


Arraché : Mouvement olympique d'haltérophilie consistant à élever à deux bras à partir du sol une barre en un seul temps au-dessus de la tête et à la maintenir dans cette position.


Assimilation : Le processus dans lequel les aliments sont utilisés et absorbés par le corps.


Atrophie : Diminution de la taille et la capacité fonctionnelle des tissus ou d'organes. L'atrophie musculaire est favorisée par l'inactivité physique.


Aponévrose : Membrane fibreuse qui enveloppe les muscles.

haut de page
B :


Bande de roulement (pour un tapis de course) : Surface sur laquelle vous posez les pieds et courez.


Barbell : Poids attachés à une longue barre qui nécessite les deux mains pour être soulevée.


Barre curl : Barre bombée conçu pour une prise confortable et moins de contrainte au niveau des avant-bras.


Barre EZ, ou Barre Larry Scott : Barre sinusoïdale utilisée en musculation, principalement pour le curl à la barre, de façon à protéger les poignets lors du travail en charge lourde.


Barre Olympique : Barre pour disques de 50mm de diamètre dont les caractéristiques (dimension, poids, résistance) permettent une utilisation en compétition.


Bench-press : Développé couché, de l'anglais "bench" qui signifie banc, un mouvement pour les pectoraux.


Béribéri : Maladie due à une carence en vitamine B1 et caractérisée par des œdèmes et des troubles cardiaques et nerveux.


Biceps brachial : Le muscle le long de l'intérieur de la partie supérieure du bras qui plie le bras au niveau du coude, il peut aussi tourner l'avant-bras pour diriger la paume en dehors, un mouvement appelé supination.


Biceps fémoral : Il fléchit la jambe sur le genou et vers l'extérieur et il fait pivoter le fémur vers l'intérieur.


Biking (ou spining) : Cours collectif de cardio-training sur un vélo spécifique.


Biomécanique : L'étude de la mécanique de l'activité musculaire.


Bodybuilding : Nom anglais pour musculation ou culturisme : méthode d'entraînement sportif visant à accroître le volume et la force musculaire à des fins esthétiques.


Bomber (triceps bomber) : Barre spéciale avec 2 poignées au centre d'un ovale permettant le travail des triceps.


Brachial : Relatif au bras.


Butterfly : Exercice sur une machine spécifique qui permet le travail des pectoraux en isolation, en reproduisant un mouvement de battement d’aile, d’où son nom.


Brûlure : Sensation de brûlure dans le muscle après qu’il ait été poussé jusqu’à sa limite d’effort. Le muscle manque d’oxygène, ce qui provoque une douleur, qui stoppe très rapidement après l’arrêt de l’exercice.


Burnout : Ennui ou fatigue à l'effort, résultant souvent de surentraînement ou de séances d'entraînement monotone. L’entraînement varié et le repos sont de bons remèdes pour prévenir l'épuisement.

haut de page
C :


Cadence : Répétition d’actions, de gestes ou de sons qui se succèdent à intervalles réguliers dans un mouvement sportif.


Cage à squat : Appareil de musculation très complet qui permet de travailler tous les muscles du corps. Les exercices principaux sont : le squat et développé de barre et les tractions avec lever de jambes.


Calories : Valeur énergétique des aliments. Permet de déterminer l’apport énergétique des aliments consommés.


Capacité aérobie : Quantité totale d'énergie que l'organisme est susceptible de libérer grâce à l'apport et l'utilisation de l'oxygène. Le niveau supérieur de la capacité aérobie est nommé seuil anaérobie.


Cardio-training : Travail des fonctions cardio-vasculaires et respiratoires de l'organisme. L'entraînement cardio-training est de type aérobie. Il amène l'air respiré aux muscles et améliore la tonicité du cœur et des vaisseaux sanguins. C’est un travail d’endurance comme le vélo, la course à pied, la natation... Le cardio-training pratiqué à l’intérieur c’est à dire en salle, est effectué sur des appareils dits « cardio », tels que le vélo d’intérieur, le tapis de course, le rameur et le stepper. Il favorise l’endurance et le développement cardiaque.


Cardio-vasculaire : Relatif au cœur et aux vaisseaux.


Catabolisme : Ensemble des réactions de dégradation des composés organiques qui ont lieu chez les êtres vivants au cours du métabolisme. S'oppose à l'anabolisme.


Caséine : Comme la Whey protéine, la caséine est une protéine issue du lait. Son absorption est beaucoup plus longue que celle de la Whey. Elle peut donc faire office de substitut de repas, et est préconisée avant le coucher pour pallier le manque de nutriments durant le sommeil.


Ceinture Cardio-fréquencemètre (ceinture cardiaque) : Système de mesure des pulsations cardiaques par une ceinture (émetteur) serrée autour de la poitrine reliée à un récepteur (compteur, montre…)


Cellulite : Dépôt de graisse sous-cutané, donnant à la peau un aspect capitonné et piqueté (peau d’orange), surtout sur les cuisses et les fesses (culotte de cheval).


Chaise Romaine : Appareil de musculation pour travailler la partie basse des abdominaux. Le dos est calé, les bras en appui sur les avant-bras et l’exercice consiste à remonter les genoux vers la poitrine. C’est un exercice qui demande une certaine force pour pouvoir être exécuté.

Chin up : Exercice de musculation pour les dorsaux qui vise à faire des tractions sur une barre fixe. C’est le nom anglais des tractions.


Chronomètre : Un chronomètre désigne une montre, c'est-à-dire un instrument horaire muni d'un système servant à mesurer le temps de manière précise, avec une grande fiabilité.


Circuit training : Méthode d’entraînement qui vise à enchaîner les exercices pour différentes parties du corps, les uns après les autres, sans temps de repos, entraînant une intensité énorme et de gros bénéfices cardio-vasculaires. Cette méthode permet aussi de gagner beaucoup de temps en réduisant le temps passé à l’entraînement.


Congestionner, pomper : La congestion est l’afflux de sang dans les muscles qui suit un exercice, le muscle "gonfle". Ce gonflement est temporaire.


Console (aussi appelé moniteur ou ordinateur) : Dispositif sur un appareil de fitness (vélo, tapis, elliptique…) sur lequel est inscrit toutes les données relatives à votre entrainement : vitesse, calorie perdue, temps, durée de course… Certaines consoles sont équipées de programmes à suivre ou personnalisables.


Contraction : Raccourcissement des fibres musculaires provoquant le mouvement des membres.


Contraction concentrique : La force de contraction du muscle est ici supérieure à la force de résistance à laquelle elle est opposée, les leviers osseux se rapprochent.


Contraction excentrique : La force de contraction du ou des muscles est inférieure à la force de résistance à laquelle elle est opposée, les leviers osseux s’éloignent.


Contraction isométrique : La force de contraction du muscle est équivalente à la force de résistance à laquelle elle est opposée (charge, contraction des muscles antagonistes), les leviers osseux ne bougent donc pas.


Convergent (machine convergente) : Appareil de musculation qui permet de travailler dans une amplitude maximale et surtout de travailler dans le sens naturel de la fibre musculaire en respectant les mouvements naturels du corps.


Cool-down : Terme anglais pour récupération, il s’agit de ralentir à la fin d'une séance d'entraînement pour permettre à la température corporelle et au rythme cardiaque de diminuer progressivement.


Courbatures : Douleurs musculaires qui apparaissent 24 à 48 heures après un exercice physique plus ou moins intense, et souvent inhabituelles. Elles sont sans gravité et disparaissent en quelques jours.


Couturier : L’un des 4 muscles du quadriceps, le muscle le plus long du corps humain. Ce muscle est un fléchisseur puissant de la cuisse. Il aide également à la flexion de la hanche et du genou, et à la rotation de la jambe dans la position assise (en tailleur).


Crampes : Contraction soudaine, intense, involontaire et passagère d’un muscle. La fatigue musculaire, la déshydratation, les carences en sels minéraux sont classiquement les grands responsables. Elles peuvent survenir à l’effort ou au repos ; elles cessent spontanément ou à l’aide de massages ou d’étirements.


Créatine : Substance (que l’on peut trouver sous forme de poudre ou de gélules) proche de la protéine fabriquée par vos muscles (mais que l’on peut trouver aussi dans certaines viandes ou poissons) utilisée pour augmenter les performances athlétiques et retarder la fatigue.


Crunch : Exercice de musculation pour les abdominaux qui vise à rapprocher le sternum du bassin en contractant sur une faible amplitude les abdominaux, jambes en l’air. C’est un exercice d’isolation très efficace pour muscler les abdos sans se faire mal au dos.


Curl : Mouvement de base de la musculation consistant en un rapprochement de l’avant-bras sur la partie humérale du bras. Le curl est le mouvement idéal pour muscler le biceps brachial.


CV : Unité de mesure de la puissance d’un moteur de tapis de course. Il faut différencier la puissance continue de la puissance maximale (pic de puissance).


Cycle : (en musculation) Plan d’entraînement où l’on utilise des charges faciles au début, afin de créer un élan physiologique et psychologique pour ensuite utiliser des charges plus lourdes et avoir une meilleure progression. La progression, les poids et les entraînements sont planifiés durant le cycle. Une saison d’entraînement est composée de l’enchaînement de plusieurs cycles (force, prise de masse, sèche ...).

haut de page
D :


Deltoïdes : Grands muscles triangulaire de l'épaule. Permettent la rotation du bras vers l’intérieur au niveau de l’épaule.


Définition musculaire : La définition, est tout simplement l'effet naturellement obtenu au terme d'un entraînement rigoureux, ne visant ni la construction musculaire, ni à la fonte des graisses.


Demi-membraneux : Muscle dont l’action porte sur la flexion et la rotation interne du genou.


Demi-tendineux : Muscle qui assure la flexion et la rotation interne du genou.


Développé couché : Mouvement de base de la musculation. Allongé sur un banc, on soulève une barre chargée et on effectue un mouvement de poussée verticale en amenant la barre au niveau des pectoraux et en la faisant remonter dans un axe perpendiculaire au sol. Ce mouvement est excellent pour développer le grand pectoral.


Développé décliné : Variante du développé couché, le banc admettant une déclinaison allant jusqu’à 15°. Le mouvement reste globalement le même à part que la barre est amenée au niveau du diaphragme, et non au centre des pectoraux. Ce mouvement est idéal pour développer la partie inférieure du grand pectoral.


Développé incliné : Variante du développé couché, le banc admettant une inclinaison allant jusqu’à 60°. Le mouvement reste globalement le même à part que la barre est amenée au niveau de la fourchette sternale, et non pas vers les pectoraux. Ce mouvement est idéal pour développer la partie supérieure et le faisceau claviculaire du grand pectoral.


Développé Militaire : Military press (en anglais) : Exercice de musculation pour le travail des épaules qui consiste à amener la barre sur le haut des pectoraux et à la repousser au-dessus de la tête. Muscle principalement la partie avant des épaules.


Développé nuque : Exercice pour le travail des épaules qui consiste à développer la barre derrière la nuque et à la repousser au-dessus de la tête. Muscles principalement la partie arrière des épaules.


Dips : Exercice de base de musculation pour les triceps et les pectoraux qui vise à fléchir et étendre les bras sur des barres parallèles, travaille aussi la partie antérieure des épaules. Parfait pour muscler les épaules.


Disque Olympique : Disque d’un diamètre de 50mm dont les caractéristiques et notamment le contrôle très strict du poids permet une utilisation en compétition. Par extension sont appelés disques olympiques tous les disques de 50mm de diamètre.


Dorsaux : Muscles du dos, sous-épineux, grand rond, petit rond et rhomboïde : ces muscles opèrent une rotation des bras vers l’intérieur et l’extérieur, servant au rapprochement des omoplates et à ramener les bras et les épaules vers l’arrière.


Draineur : Substance capable de stimuler ou de faciliter l'élimination des déchets produits par le métabolisme de l'organisme.


Droit antérieur : Un des quatre muscles du quadriceps, tend la jambe, fléchit l’articulation de la hanche.


Droit interne : Muscle dont l’action principale est l’adduction de la cuisse et la rotation externe de celle-ci.


Dumbbell : Mot anglais signifiant haltères.

haut de page
E :


Ecorché : superlatif de "sec", absence de graisse entre la peau et les muscles, qui rend les muscles et les veines très apparents.


EKG : Système prenant la mesure des pulsations cardiaques par capteurs intégrés sur les appareils.


Elasticité musculaire : Propriété d'une structure ou d'un tissu de revenir à sa longueur de repos initial lorsque la force qui l'allongeait a cessée.


Electrolytes : Minéraux comme le sodium, le potassium, le calcium et le magnésium qui agissent pour garder vos muscles en mouvement, en particulier pendant l'exercice. Ils sont perdus par la transpiration mais peuvent être remplacés par la consommation de boissons énergisantes.


Electrode : élément conducteur du courant électrique utilisé en médecine ou en sport pour stimuler le système nerveux, la peau ou bien les muscles.


Electromusculation : Méthode de renforcement musculaire utilisant un électro-stimulateur pour contracter un ou plusieurs muscles en envoyant une impulsion électrique sur le muscle, ce qui le fait se contracter.


Elliptique : Appareil de cardio training reproduisant le mouvement de la course à pied sans les impacts de celle-ci. Il associe les exercices du rameur, du stepper et ceux du vélo d’appartement. Il améliore le système cardio vasculaire et respiratoire et participe au brûlage des tissus adipeux (graisseux). De plus, il fait travailler 80% des muscles du corps tels que les jambes, les fessiers, les abdos, le buste mais aussi les bras.


Ergogenique : Se dit d’une substance qui augmente la capacité de travail musculaire.


Ergomètre : Se dit d'un vélo ou appareil cardio-training qui permet un travail à puissance fixe ou constante (cette puissance est exprimée en Watt), l'intensité de l'effort demandé par l'appareil se régulant automatiquement en fonction de la vitesse de pédalage (cadence) de l'utilisateur.


EPI : Support en tube permettant le stockage et le rangement des disques et barres.


Endurance : Aptitude à réaliser pendant une période prolongée un effort de faible ou moyenne intensité. L'endurance psychique se définit comme étant la capacité du sportif, à supporter une excitation qui retarde l'arrêt de l'effort le plus longtemps possible, alors que l'endurance physique, est la capacité de tout l'organisme ou d'une partie seulement, à résister à la fatigue.


Endorphines : Groupe de protéines ayant des propriétés analgésiques puissantes qui se produisent naturellement dans le cerveau, proche de la morphine.


Entraînement : On qualifie d’entraînement un effort et une préparation ciblés et planifiés dans le but d’améliorer le niveau actuel de performance.


Entraînement cardiovasculaire : L’entraînement cardiovasculaire est aussi appelé entraînement cardio ou tout simplement sport d’endurance. L’objectif d’un entraînement cardio est d’optimiser et d’améliorer la fonction du système cardiovasculaire (l’endurance).


Equilibre : En terme physique, signifie de bonnes proportions corporelles générales, développement égal de tous les groupes musculaires. Un bon équilibre musculaire est primordial pour avoir un bon physique.


Etirement : Extensibilité d’un muscle. En règle générale, l’extensibilité du muscle demeure tant que la position d’étirement est maintenue. En relâchant l’étirement, le muscle récupère sa longueur initiale (position de repos).


Ergonomique : Se dit d’un matériel dont la conception est bien adaptée à l’utilisateur avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité.


Exercice : Activité faite dans le but de se maintenir en forme et en bonne santé.


Extention : Opposé de la flexion, mouvement qui éloigne une partie du corps par rapport à l'autre.

haut de page
F :


Fibre musculaire : Cellule d'aspect filamenteux appartenant au tissu musculaire. Il existe deux catégories de fibres musculaires : les fibres musculaires rapides, également appelées fibres blanches en raison de leur coloration et les fibres musculaires lentes, ou fibres rouges. Le métabolisme anaérobie correspond aux fibres rapides à l’inverse, le métabolisme aérobie, aux fibres lentes.


Fitness : C’est un ensemble d’activités de remise en forme comprenant la musculation, mais sans (ou peu de) surcharge de poids, le stretching et le cardio-training (pouvant être pratiqué en intérieur sur des appareils comme le vélo d’appartement, le tapis de course, l’elliptique, le rameur…).


Flexion : L'opposé de l'extension, mouvement qui rapproche une partie du corps par rapport à l'autre.


Flexibilité : L'amplitude de mouvement dans une articulation ou un groupe d'articulations.


Fluage : Capacité de tous corps soumis à une contrainte à s'allonger en fonction du temps et de conserver cet allongement.


Force : Vigueur physique d'un être animé, de son corps ; capacité qu'il a de fournir un effort physique ; énergie.


Force absolue : Il s'agit de la force maximale d'un muscle exprimée au regard de sa section transversale. Elle est supérieure à la force maximale dans le sens où, d'une manière volontaire et par phénomène d'auto-protection, il est impossible d'utiliser la totalité de la force du muscle. Un individu entrainé utilise environ 70% de sa force absolue de manière volontaire.


Force athlétique : Powerlifting en anglais. Activité sportive qui vise à soulever la charge maximale sur un décomposé de 3 exercices : Développé couché, squat et soulevé de terre.


Force endurance : Capacité à maintenir une performance de force à un niveau constant pendant une durée déterminée.


Force explosive : Force musculaire appliquée à l'exécution d'efforts brefs d’intensité maximale, elle représente la plus grande tension musculaire qui peut être déclenché en un minimum de temps.


Force maximale : La plus grande force qu’un muscle peut développer d’une manière volontaire.


Force musculaire : Aptitude à vaincre une résistance extérieure ou à s'y opposer par la contraction des muscles du corps.


Force relative : Il s'agit de la force maximale de la personne relativement à son poids de corps. Les exercices comme les tractions à la barre fixe ou les dips, mettent en évidence la force relative d'un individu.


Fréquence cardiaque : Nombre de battements cardiaques par unité de temps.


FC Repos : Fréquence cardiaque que l’on mesure le matin au lever et au repos. Elle est le témoin de l’état de forme et de l’adaptation du sportif aux effets de l’entraînement. La fréquence cardiaque peut osciller entre 52 et 92, en moyenne 70 battements de cœur par minute.


FCM : Fréquence cardiaque maximale que l’on peut atteindre. On la détermine au cours d’un test d’effort maximal lui aussi. Elle correspond à la limite du système aérobie. C’est le moment où les processus de transport de l’oxygène fonctionnent au maximum.


FC Réserve : Différence entre la fréquence cardiaque maximale et la fréquence cardiaque de repos.


Fréquence respiratoire : Nombre de cycles respiratoires par unité de temps.


Fractionné : Méthode d’entraînement qui consiste à fractionner la durée de l’effort afin de pouvoir soutenir une intensité plus élevée. (voir interval-training)


Fréquence respiratoire : Nombre de cycles respiratoires par unité de temps.

haut de page
G :


Glucagon : Hormone responsable de la réglementation des niveaux de sucre dans le sang.


Glucose : Sucre simple, naturellement présent dans l’organisme.


Glycogène : Glucide de réserve de l'organisme stocké dans les muscles.


Gonflette : Mot argotique péjoratif désignant la musculation. Le but de ce sport étant de faire grossir / gonfler les muscles, la musculation est souvent nommée gonflette.


Good morning : Flexion du buste en avant.


Graisse viscérale (abdominale) : Graisse qui entoure les organes vitaux dans la zone du ventre. Un taux élevé de graisse viscérale augmente le risque d'hypertension, de maladie cardiaque et de diabète. Réduire votre taux de graisse viscérale vous aide à lutter contre le diabète.


Grand adducteur : Muscle dont le rôle essentiel est l'adduction et la rotation externe de la cuisse.


Grand droit : Muscle principal de la paroi abdominale, inséré sur le bas des côtes et sur le bassin, permettant la flexion en avant du tronc (strié d'ou effet "tablettes de chocolat").


Grand pectoral : Ce muscle assure l'adduction et la rotation interne du bras et participe aux mouvements de respiration.


Grand dorsal : Large muscle du dos , il assure l'adduction, la rotation interne du bras et sa rétropropulsion mais est aussi un auxiliaire de la respiration.


Grand dentelé : Muscle qui en se contractant, écarte les omoplates, aide à l'expansion de la poitrine et stabilise les bras pendant leur élévation au-dessus de la tête.


Grand fessier : Etend et permet une rotation externe du fémur. C'est le muscle le plus gros et le plus fort du corps.


Grand rond : Muscle qui assure l’adduction et la rotation interne du bras, l’élévation du moignon de l’épaule et permet au bras de rester le long du corps.


Guidon : Tube métallique commandant la colonne de direction d’un vélo.

haut de page
H :


Hard gainer : Personne qui a du mal à prendre du muscle (généralement de constitution fine et très maigre).


Hight Intensity Training: Il s’agit d’une routine qui fait travailler tout le corps intensivement, les pauses entre chaque exercice doivent être courtes ou inexistantes. Le nombre normal de séance de l’Hight Intensity Training est de 2 par semaine. La durée d’une séance doit être située entre 40 et 45 minutes.


Hip machine : Appareil de musculation constitué d'un balancier et qui permet de travailler les fessiers, adducteurs et abducteurs.


Home gym : Appareil à charges guidées.


Home trainer : Appareil se plaçant sous un vélo de route pour transformer ce dernier en vélo fixe.


Hormone : Substance sécrétée par une glande endocrine, libérée dans la circulation sanguine et destinée à agir de manière spécifique sur un ou plusieurs organes cibles afin d'en modifier le fonctionnement.


Hypertrophie : Prise de volume d’un muscle grâce à l’entraînement, synonyme de croissance musculaire.


Hypoglycemie : Diminution anormale et importante de la glycémie (taux de glucose sanguin), un phénomène fréquent chez les diabétiques, entraînant une anxiété et fatigue.


Hypoxie : Défaut d'oxygénation de l'organisme.

haut de page
I :


IFBB : Fédération internationale des culturistes, fondée en 1946 Groupe qui supervise l'ensemble des personnes faisant du culturisme, de façon professionnelle ou amateur.


Ilio-psoas : (aussi appelé psoas-iliaque) Ensemble des deux muscles fléchisseurs de la cuisse : l’iliaque et le psoas.


IMC : Acronyme signifiant : Indice de Masse Corporelle. C’est le rapport du poids et la taille. Il sert à déterminer un surpoids éventuel et se calcule ainsi : IMC = Poids / Taille²
Poids en kilos, divisé par le carré de la taille, en mètres. Les valeurs considérées comme optimales sont 22,7 kg/m2 pour l’homme et 22,4 kg/m2 pour la femme.


Impedancemètre (balance) : Appareil permettant une mesure du taux de graisse contenu dans le corps, grâce à un courant électrique.


Inclinaison : Pente prise par la surface course sur un tapis ce qui permet de varier l’entraînement. En général,les inclinaisons vont de 0% à 15% mais peuvent être bien plus grande sur des modèles spécifiques (type incline trainer). L’inclinaison peut être soit manuelle (avec en général de 1 à 3 niveaux d’inclinaison réglable manuellement) ou électrique (jusque 20 différents niveaux d’inclinaison) réglable d’une simple pression de bouton. Certains programmes prédéfinis intègrent des variations automatiques de pente pendant la course.


Index glycémique : Certains aliments libèrent leur énergie plus ou moins vite dans l'organisme. C'est pourquoi on définit un index glycémique pour chacun qui établit la vitesse d’absorption des glucides sur une échelle allant de 1 à 100. Plus il est bas, plus la vitesse de diffusion du glucose dans l’organisme est progressive. Inversement plus ce chiffre est élevé, plus la glycémie augmentera rapidement, pour retomber également très vite.


Intensité : Pourcentage d'effort momentanément disponible pour réaliser un exercice.


Interval training : Méthode d’entraînement qui consiste à alterner des périodes d’effort et de récupération.


Ischios : Biceps crural : Muscle fléchisseur de la cuisse, situé à l'arrière des cuisses. Ce sont des muscles souvent négligés mais pourtant très importants pour l'équilibre des forces dans le corps et qui réduisent le risque de blessures.


Isométrique : Se dit d'une contraction musculaire telle que la longueur du muscle ne change pas alors que la force développée par le muscle augmente.


Isométrie : Travail en isométrie : travail musculaire sans mouvement, pas d'étirement ni raccourcissement du muscle. C'est un travail en statique : il consiste à maintenir une lourde charge pendant un temps donné.


Isotonique : Travail isotonique : travail musculaire avec mouvement et rapprochement des insertions musculaires. C'est l'entraînement classique.

haut de page
J :


Jambier intérieur : Muscle qui assure l’adduction et la rotation interne du pied à la jonction entre l’astragale et le scaphoïde.


Jumeaux : Muscles des mollets, le jumeau interne et le jumeau externe, ils permettent de tendre le pied, intervient dans la flexion et le verrouillage du genou.


Jeté (abréviation de épaulé-jeté) : Mouvement olympique d'haltérophilie exécuté en deux temps :

  • épaulé : amener en un temps jusqu'aux épaules (et la stabiliser) une barre d'haltérophilie saisie à partir du sol puis
  • Jeté : de la position précédente élever (jeter) en un seul temps la barre en s'aidant de la poussée des cuisses (flexion-extension) pour la maintenir verticalement au-dessus de la tête.

haut de page
L :


Lactique (acide) : Acide organique provenant de la dégradation anaérobie du glucose.


Larry Scott : (pupitre Larry Scott) : Du nom de l’inventeur. Pupitre pour travailler les biceps avec haltère ou barre en calant les coudes sur un support incliné.


Lattissimus (barre lattissimus ou lat) : Barre de tirage pour le travail des dorsaux (appellé aussi barre haute).


Lats : Mos anglais désignant le muscle grand dorsal.


Leg Curl : Mouvement faisant travailler les ischios par la flexion de la jambe depuis la position étendue (position allongée).


Leg extension : Mouvement faisant travailler le quadriceps par l’extension de la jambe depuis la position fléchie (position assise).


Ligament : Ensemble de fibres conjonctives serrées qui unissent deux os au niveau d'une articulation ou qui maintiennent un organe en place.


Lipoprotéines : Substance formée par l'association de protéines (appelées apolipoprotéines) et de lipides (cholestérol, triglycérides).


Lombaire : La région lombaire, située dans le bas du dos, correspond à la zone des cinq vertèbres lombaires et des masses musculaires avoisinantes. Appelée parfois de façon familière « les reins ». Sert dans le redressement du buste, à rester debout et à maintenir tout le tronc.


Long Supinateur : Muscle qui assure la flexion à partir d’une pronation ou d’une supination.

haut de page
M :


Magnétique : Système de résistance à un pédalage utilisant un aimant pour freiner une roue métallique.


Masse : Le volume du corps.


Mésocycle : Définit une période de l’entrainement ayant un sous-objectif propre. Il dure généralement 4 à 6 semaines.


Métabolisme : Ensemble des transformations chimiques et physico-chimiques qui se produisent dans les tissus de l’organisme.


Métabolisme basal : Métabolisme de l’organisme placé dans les conditions du repos intégral.


Microcycle : Dure en principe une semaine, définit un ensemble de séances d’entrainement, une alternance de moments de travail et de repos constituant un maillon de la chaîne que représente la planification de l’entrainement sur une saison complète.


Military Press : Appareil de musculation destiné à l’entraînement des muscles du haut du corps, en particulier des deltoïdes et des épaules.


Mini stepper : Stepper de taille réduite généralement sans réglage et de faible amplitude de mouvement.


Mono-articulaire : Se dit d'un exercice qui ne fait intervenir qu'une seule articulation, donc un exercice d'isolation.


Moyen adducteur : Muscle qui assure l’adduction et la rotation en dehors de la cuisse.


Moyen fessier : Muscle se situant sous le muscle grand fessier, en se contractant il provoque l’abduction de la hanche.


Muscle : Organe capable de se contracter et d'assurer le mouvement ou la résistance aux forces extérieures.


Musculation (bodybuiding ou culturisme) : Consiste en des exercices de mouvements spécifiques avec une surcharge de poids, ciblée sur des muscles ou des groupes musculaires.


Myosite : Inflammation du tissu musculaire qui se produit souvent 1-2 jours après un exercice inhabituel.

haut de page
O :


Obliques : Muscles abdominaux latéraux permettant la rotation du buste. Ils sont situés de chaque côté des muscles grands droits des abdominaux.


Oxydation : Combinaison avec l’oxygène et, plus généralement, réaction dans laquelle un atome ou un ion perd des électrons. L’oxydation est un procédé qui dégrade les vitamines ou les cellules, mais aussi qui produit de l’énergie pour les muscles.


Ostéoporose : Fragilité qui affecte surtout les femmes âgées et se caractérise par une diminution de la masse osseuse.

haut de page
P :


Pectoraux ou "pec" : Paire de muscles située dans la poitrine.


Performance sportive : Définie comme étant un travail accompli dans un laps de temps défini ou la réalisation d’un acte sportif qui trouve surtout sa raison d’être en compétition et dont les règles du jeu sont préalablement réglementés.


Phase négative : Contraction d'un groupe musculaire visant à ralentir le déplacement d'un segment articulaire avec ou sans charge additionnelle. Exemple : abaisser lentement un bras.


Phase positive : Contraction musculaire entraînant le déplacement d'un segment articulaire avec ou sans charge additionnelle. Exemple : lever un bras.


Plan d'entraînement : Document à établir sur une feuille ou un petit carnet avant chaque entraînement, qui définit le déroulement complet des exercices que vous pratiquez en une séance. Comprend tous les exercices, les séries et les repos.


Plateforme oscillante : Appareil de cardio training dont les oscillations provoquent des sursauts musculaires qui stimulent les muscles. Ces derniers, soumis à une stimulation constante, se contractent naturellement.


Plateforme vibrante : Appareil de cardio training produisant des vibrations ayant des effets positifs sur les structures musculaires, osseuses et articulaires.


Pliométrie : Les exercices de pliométrie sont basés sur le réflexe myotatique. Ce réflexe est lancé quand un muscle subit un étirement rapide. En réponse à cette sollicitation une impulsion forte est envoyée, faisant contracter les muscles. Ces exercices utilisent principalement le saut.


PMA : Acronyme de Puissance Maximale Aérobie. C’est la puissance, exprimée en watts du moment où la VO2 max est atteinte en course.


Poids de corps sec : Terme signifiant la quantité de muscle pur dans le corps (hors os, viscères, gras ...).


Poly-articulaire : Se dit d'un exercice qui fait intervenir plusieurs articulations, donc plusieurs muscles.


Powerlifting : Anglais pour force athlétique. Activité sportive qui vise à soulever la charge maximale sur un décomposé de 3 exercices : Développé couché, squat et soulevé de terre.


Presse : Appareil de musculation qui permet de soulever ou pousser une charge. Ce terme désigne tous les appareils à charge guidée.


Prise marteau : Prise de l’haltère au cours de laquelle la main est en semi pronation.


Programmes : Une grande majorité d’appareils de cardio training possèdent des programmes pré enregistrés dans la console contrôlant ainsi l’appareil à votre place (changement de vitesse, de résistance, d’inclinaison…). Choisissez votre programme en fonction de votre objectif (perte de poids, tonification musculaire, basé sur le rythme cardiaque…) Il existe également des programmes personnalisables.


Pronation : Mouvement de rotation de l'avant-bras qui amène la paume de la main de l'avant vers l'arrière, ou du haut vers le bas (par opposition à supination).


Protides : On regroupe sous ce terme à la fois les protéines, les peptides et les acides aminés. Les protides ne sont pas une source d'énergie pour les sportifs (sauf cas particuliers de régime, jeun, stock de glycogène insuffisant), mais contribuent grandement à la production et à l'utilisation de cette énergie.


Proportion : Le développement d'un muscle par rapport à un autre. De bonnes proportions sont indispensables pour obtenir un beau physique et limiter le risque de blessures.


Protéine : Les protéines sont des macromolécules constituées par l'association d'acides aminés unis entre eux. Elles font partie des substances nutritives de base. Les protéines jouent plusieurs rôles dans l’organisme : elles assurent la construction et l’entretien des tissus, notamment musculaire, leurs bon fonctionnement et sont aussi considérées comme une source d’énergie. Par ailleurs les protéines sont essentielles pour conserver et constituer la masse corporelle (prise de masse musculaire).


Protéines à assimilation lente : Les Protéines à assimilation lente sont principalement composées de protéines de lait (caséine). Elles sont digérées lentement dans l’intestin, ce qui permet une libération régulière et une absorption complète des acides aminés.


Protéines à assimilation rapide : Il s'agit d'une protéine à assimilation rapide et à durée d'action limitée tel que la whey. Vingt-cinq minutes après son absorption, elle commence déjà à libérer tout son potentiel sous forme d'acides aminés pouvant, pour la plupart d'entres eux être directement utilisés par l'organisme pour la synthèse et le renouvellement des tissus cellulaires. Généralement, 1 à 2 heures après son absorption, elle ne se diffuse pratiquement plus et devient inefficace.


Protéines complexes : Les protéines complexes sont d'habiles mélanges des principales sources de protéines les plus employées en bodybuilding. Elles sont composées de protéines de petit-lait, de lait, d'œuf et parfois de soja. Toutes sont complémentaires par leur profil et par leur durée d'action.


Psoas iliaque : Muscle permettant la flexion de l’articulation coxo-fémoral et aussi muscle rotateur externe de la cuisse


Puissance continue : Correspond à la puissance moyenne développée par le moteur d’un tapis de course dans le cadre d’une utilisation normale.


Puissance maximale (pic de puissance) : Correspond à une valeur qui serait la puissance maximale du moteur dans le cadre d’une utilisation extrême (vitesse max, inclinaison max et poids utilisateur max) sur une période très courte.


Pull and turn : Molette de réglage rapide. De l’anglais tirer et tourner : on tourne pour desserrer et on tire pour régler.


Pull over : Exercice visant à l'extension de la cage thoracique et au travail des pectoraux. Couché sur un banc en tenant une haltère, cette dernière est amenée derrière la tête puis ramenée au-dessus de la poitrine.


Pull-up : Traction à la barre fixe, mains en pronation.


Pulsemètre : Système de mesure des pulsations cardiaques.


Pump : Cours collectif de musculation en musique utilisant une barre et des disques de fonte en caoutchouc.


Push-up : Nom anglais pour désigner les pompes. Répulsion au sol par la force des bras et des pectoraux.


Pyruvate : Complément alimentaire qui améliore les performances athlétiques et aide à brûler la graisse.

haut de page
Q :


Quadriceps ou Quads : Abréviation de muscles quadriceps, les quatre muscles qui forment le devant des cuisses : muscle droit antérieur, muscle couturier, muscle vaste interne et muscle vaste externe.


Qualité musculaire : Combinaison de la masse et de la définition musculaire.

haut de page
R :


Radicaux libres : ce sont des molécules destructrices et instables avec un électron célibataire. Elles se stabilisent aux dépends d'autres molécules (lipides, glucides, protéines, ADN ou enzymes) qui ne peuvent plus, alors, jouer leur rôle. Les radicaux libres altèrent ainsi les structures de notre organisme.


Raideur musculaire : Sensation de diminution de l'élasticité d'un muscle qui va limiter sa capacité à se laisser étendre.


Rameur : Appareil de cardio training stationnaire sur lequel le sportif effectue l’action de ramer. Il fait travailler l’ensemble des groupes musculaires du corps en l’occurrence les épaules, les bras, le dos, les pectoraux, les abdominaux, les cuisses et même les mollets. De plus l’alternance des flexions et extensions fortifie autant les muscles de la face avant que la face arrière des jambes et des bras. Il améliore également le système cardio vasculaire en faisant travailler le cœur.


Récupération active : Récupération accompagnée d’une activité modérée propre à accélérer les mécanismes de restauration.


Relaxation : Moyen thérapeutique préventif ou curatif qui passe d’abord par une déconcentration mentale et musculaire. Obtenue par des exercices visant à prendre conscience de son corps et de ses pensées, elle s'oppose au stress.


Remodeler : Redonner une forme harmonieuse à une région corporelle déséquilibrée.


Résistance : Aptitude à réaliser un effort d'intensité élevée pendant une durée relativement longue, de plusieurs minutes. La force opposée est l'action de l'acide lactique qui, dans les premières minutes de l'effort, rend la contraction musculaire douloureuse. Le travail de résistance consiste à habituer le muscle à travailler dans un environnement acide. La résistance se cultive en accomplissant des séries longues à un rythme soutenu. On peut imposer une alternance de travail d'intensité élevée et de récupération au cours de laquelle la fréquence cardiaque descend au-dessous de la fréquence cardiaque maximale aérobique. C'est le travail fractionné.


Le reflexe myotatique inverse : est un reflexe de contraction qui survient lorsque le muscle est placé dans une position inhabituelle d'étirement.


Réglage de la résistance : Il existe communément deux types de réglage : par molette (l’action manuelle effectuée sur la molette permet la tension du câble rattaché au système de résistance, ou par simple pression sur une touche de la console dans le cadre d’une résistance motorisée (un mini moteur permet la tension du câble qui est rattaché au système de résistance).


Répétition : Un seul mouvement pour un exercice de musculation, du point de départ à la fin, de la pleine extension à la pleine flexion.


Repos : Temps de décontraction entre les séries d'un exercice, permettant de reposer les muscles et de reprendre son souffle.


Résistance : Système qui permet d’intensifier l’exercice. Il existe différents types de résistance (résistance par courroie, résistance magnétique, résistance à air, résistance à eau…)

Résistance par courroie : Généralement appliquée sur des appareils type vélo ou elliptique. Une courroie génère des frottements qui eux-mêmes accentue l’intensité de l’exercice.


Résistance magnétique : Applicable aux appareils possédant une roue d’inertie (vélo, elliptique, rameur…) des aimants sont disposés autour d'une partie de cette roue. Plus vous aurez d’aimants pour ce type de résistance et plus la résistance de la roue d’inertie sera grande.


Résistance à air : Résistance parfois utilisée sur des appareils tels vélos, elliptique, rameur. Le frottement dans l’air d’un disque à ailette permet d’intensifier l’exercice.


Résistance à eau : Résistance parfois utilisée sur des rameurs. Le frottement dans l’eau d’un disque à ailette permet d’intensifier l’exercice.


Rétroversion : Position d’un organe basculé vers l’arrière.


Rhomboïdes : Muscle postérieur et profond, aplati, il est tendu entre le rachis et le bord interne de l'omoplate. Généralement constitué de 2 muscles : le Petit et le Grand rhomboïde. Ce muscle est élévateur et adducteur de l'omoplate qu'il colle contre la cage thoracique.

  • Petit Rond : Muscles postérieurs de l'épaule, Le grand rond est situé plus bas que le petit rond. Le petit rond est adducteur, rotateur externe (ligament actif de l'épaule)
  • Grand Rond : Muscles postérieurs de l'épaule, le grand rond est situé plus bas que le petit rond. C’est un adducteur, extenseur de l'épaule et rotateur interne.


RM : 1 RM représente la charge la charge maximale que vous pouvez soulever en une fois (très important pour déterminer par la suite vos objectifs d’entraînement).


Roue d’inertie : Pour un appareil de Fitness, généralement vélo d’appartement, roue lourde qui procure une inertie lors d’un effort. Cette roue est également freinée par une sangle, un galet ou des aimants pour obtenir un réglage de cette inertie.


Routine: Une liste d’exercices qui font travailler un nombre définit de muscles qu’on choisit.


Rowing : Mouvement consistant à tirer une barre lestée vers la poitrine ou l'abdomen. C'est un mouvement de base pour travailler le dos.


Rythme cardiaque : Le rythme cardiaque est plus communément appelé la fréquence cardiaque ou le pouls. Le rythme cardiaque est le nombre de battements cardiaques par unités de temps (minute).

haut de page
S :


SDT : Abréviation de soulevé de terre, un des mouvements les plus complets de la musculation car il muscle quasiment le corps entier et qui consiste à maintenir une barre chargée à la force des bras, au niveau des genoux, le corps tendus, les abdos serrés et le dos droit.


Sécher : Faire un régime et un entraînement spécifique visant à perdre sa graisse en conservant au maximum sa masse musculaire. Le but étant d’améliorer sa définition musculaire.


Série : Ensemble de répétitions pour un exercice de musculation. Une série est composée de plusieurs répétitions avec une pause entre chaque série (de plus, une série peut inclure un ou plusieurs temps de récupération). Une séance est composée de plusieurs séries de plusieurs exercices.


Seuil aérobie : Niveau maximal d’intensité de travail pour lequel il n’y a pas accumulation d’acide lactique.


Seuil anaérobie : Limite acceptable de l'acidose pour réaliser un travail anaérobie continu. A partir de ce seuil il faut travailler par intervalles. Correspond en moyenne à environ 80 % du VO2 max.


Séries composées : Consiste à enchaîner deux exercices pour un même muscle avec ou sans repos.


Shrug : De l’anglais haussement d’épaule, exercice pour le travail des trapèzes.


Soléaire : Muscle des mollets qui permet d’étendre le pied. Il est situé derrière les muscles jumeaux.


Sophrologie : C’est à la fois une science qui étudie la conscience humaine et un ensemble de techniques et de méthodes à la médiation corporelle. Elle vise l'équilibre entre les pensées, les émotions et les comportements et permet à chacun de trouver des ressources en lui-même et d'améliorer sa qualité de vie dans l’harmonie entre le corps et l’esprit.


Souplesse : Se définit par la capacité à accomplir des mouvements physiques avec la plus grande amplitude articulaire ou musculaire possible.


Souplesse générale : Souplesse physiologique de nos articulations (articulations des hanches, des épaules, la colonne vertébrale), c’est à dire la souplesse globale de notre corps. Elle dépend de l’activité physique quotidienne et des sports pratiqués.


Souplesse spéciale : Souplesse d’une articulation bien spécifique (par exemple, la cuisse d’un coureur).


Souplesse active : Mouvement articulaire réalisé par le sportif lui même avec la plus grande amplitude possible.


Souplesse dynamique : Souplesse avec un mouvement rapide (par ex. cercles avec les bras).


Souplesse passive : Mouvement articulaire avec la plus grande amplitude possible obtenue grâce à une force extérieure (par l’intermédiaire d’un partenaire par exemple qui va accentuer le mouvement).


Souplesse statique : Souplesse sans mouvement (par ex. le grand-écart).


Sous-épineux : L'action du muscle sous-épineux permet l'élévation et la rotation du bras.


Space saver : Technologie qui permet à l’appareil de fitness d’être plié pour un gain de place.


Spinning (ou biking) : Cours collectif de cardio-training sur un vélo spécifique.


Spinning bike ou spinner : Vélo stationnaire qui possède certaines caractéristiques du vélo de course, comme le guidon recourbé, des cale-pied, de nombreux réglages pour s'adapter à toutes les tailles, une selle fine pour pédaler "en danseuse", ainsi qu'une gamme de résistance simulant le dérailleur sophistiqué d'un vélo de course. En revanche, il est stationnaire, il ne bouge donc pas et n'a qu'une roue: un gros volant d'inertie (entre 25 et 30 kg) pour un maximum de puissance.


Sport de masse : Il est souvent appelé sport de détente ou sport de loisir. Il est différencié du sport de compétition par l’esprit de compétition. Avec le sport de masse on cherche à perfectionner ses capacités sportives, à maintenir et voire même à améliorer sa forme physique.


Squat (de l'anglais, « s'accroupir », « accroupissement ») : Mouvement de musculation pour le travail des cuisses (quadriceps). Consiste à s'accroupir et à se relever, avec une barre chargée ou non, posée sur le haut du dos derrière la nuque.


Streching : Le stretching (de l'anglais to stretch, étirer) est une forme de gymnastique douce, ayant pour objectif d'étirer, d'assouplir et de décongestionner les muscles après une séance de musculation ou de fitness. Il est indispensable après votre entrainement de musculation.


Stepper : Appareil de cardio training reproduisant le mouvement d’une montée d’escalier. Il permet de travailler et de raffermir les mollets, cuisses, fessiers et hanches tout en améliorant le système cardio vasculaire et pulmonaire.


Stepper latéral : Stepper sur lequel on peut effectuer des mouvements latéraux travaillant ainsi vos cuisses, mollets, fessiers, abdominaux mais aussi les adducteurs (intérieur des cuisses).


Submaximal : Se dit d’une activité physique où le sujet travaille au-dessous de sa capacité maximale.


Substrat énergétique : Substance utilisée par l’organisme dans les processus de production d’énergie.


Superset : Principe d’entraînement consistant à enchaîner deux séries d’exercices sollicitant des muscles le plus souvent antagonistes sans temps de repos entre les séries. Par exemple, le curl pour les biceps suivi des extensions pour les triceps.


Supination : Rotation de l'avant-bras plaçant la paume de la main vers le haut et le pouce à l'extérieur.


Surcharge : Le fait de travailler vos muscles progressivement de plus en plus intensément. On y parvient en augmentant la charge soulevée. Le but étant de forcer le muscle à s’adapter petit à petit à une augmentation du travail demandé, pour l’obliger à grossir.


Surcompensation : Phénomène par lequel l’organisme, lors du processus de récupération, renouvelle les substrats prélevés sur les tissus en quantité supérieure à celle qu’il a utilisée pendant la phase de travail.


Surentraînement : Altération des capacités de performance consécutive à un excès ou une mauvaise répartition des charges de travail dans un programme d’entraînement.


Surface de course : Correspond à la bande de roulement d’un tapis de course.


Sus-épineux ou supra-épieux : Muscle élévateur du bras, mais il peut aussi provoquer un léger mouvement de rotation interne

haut de page
T :


Tapis de course : Appareil de cardio training complet reproduisant le mouvement de la marche ou de la course à pied. Généralement équipé de système d’amorti, il offre un grand confort d’utilisation.


Tapis motorisé : Il est doté d’un moteur qui entraine la bande de roulement.


Tapis mécanique : Equipé d’une roue d’inertie qui une fois lancée, entraine la bande de roulement.


Tenseur du fascia latta : C'est un muscle fléchisseur, abducteur (en éloignant la cuisse du plan médian du corps) et rotateur de la cuisse.


Tendon : Tissu inextensible reliant le muscle à l'os.


Testosterone : Principe hormone mâle accélérant la croissance des tissus et stimulant la circulation sanguine.


Trapèzes : Muscle du haut du dos qui rapproche l'omoplate de la colonne vertébrale, élève et abaisse la ceinture scapulaire, et permet de bouger la tête vers l'arrière et sur le côté, il soutient également le cou.


Triceps (brachial) : Muscles situés à l'arrière du bras. Sert à tendre le bras pour tous les mouvements d'extension et de poussée.


Tricher : S'aider d'autres muscles que ceux qui sont directement travaillés pour continuer le mouvement au delà du point d'échec musculaire. Peut être utilisé dans le but de faire une répétition de plus, ou pour soulever plus lourd. Attention cette pratique peut s’avérer dangereuse.


Travail Dynamique : Travail musculaire continu produit par l'alternance du raccourcissement et de l'allongement d'un muscle et accompagné d'une production de mouvement.


Travail statique : Travail musculaire effectué sans modification de la longueur du muscle ni production de mouvement. Lors du travail statique, la pression exercée par la contraction permanente des muscles peut gêner la circulation sanguine. Le travail anaérobie qui en résulte provoque la formation d'acide lactique, d'où l'apparition d'une forme de fatigue caractéristique du travail statique.

haut de page
V :


Vascularité : Bonne irrigation des muscles, par un grand développement des veines et des vaisseaux capillaires. Une bonne vascularité est essentielle pour une bonne oxygénation des muscles.


Vaste externe : Un des quatre muscles du quadriceps. Le quadriceps comprend quatre muscles : le droit antérieur, le vaste externe, le crural et le vaste interne. Il permet l'extension de la jambe au niveau du genou, il est utilisé lorsqu'on passe de la position accroupie à la position debout.


Vaste interne : Un des quatre muscles du quadriceps. Le quadriceps comprend quatre muscles : le droit antérieur, le vaste externe, le crural et le vaste externe. Il participe à l'extension de la jambe, stabilise la rotule en dedans pour l'empêcher de se luxer en dehors et participe également à la rotation interne du genou.


Vélo d’appartement ou d’exercice : Appareil de cardio training reproduisant les mouvements du vélo mais de façon stationnaire. Il vous permet de travailler vos cuisses, vos fessiers et vos mollets. Le vélo d’appartement vous permet également de perdre du poids mais aussi de travailler votre endurance cardio-vasculaire et cardio-pulmonaire pour une meilleure santé et ainsi éviter le surpoids ou encore les maladies cardio-vasculaires.


Vélocité : Exécution d'un mouvement dans un laps de temps très court (grande vitesse).


Viscosité : Propriété d'une structure subissant une contrainte de s'allonger avec un effet retard.


Vitamines hydrosolubles : Groupe de vitamines solubles dans l’eau.


Vitamines liposolubles : Groupe de vitamines solubles dans les graisses.


Vitesse : La vitesse est l'aptitude à réaliser un geste ou à parcourir une courte distance en un laps de temps aussi bref que possible.


Vitesse critique : Vitesse de déplacement d'un sujet pour laquelle la demande en oxygène est égale à sa capacité aérobie. Le travail s'effectue alors sur la base de la consommation maximale d'oxygène (VO2 Max).


Vitesse force : Force musculaire de caractère dynamique, intervenant dans les mouvements d'intensité modérée et à rythme rapide.


Vitesse maximale critique : Vitesse à laquelle un sportif atteint sa fréquence cardiaque maximale.


Vitesse sub-critique : Vitesse de déplacement d'un sujet pour laquelle la demande en oxygène est inférieure à sa capacité aérobie.


Vitesse supra-critique : Vitesse de déplacement d'un sujet pour laquelle la demande en oxygène est supérieure à sa capacité aérobie.


VMA : Vitesse maximale aérobie : vitesse à partir de laquelle une personne consomme le maximum d'oxygène, c'est-à-dire atteint la VO2Max. En deçà de cette limite, la consommation d'oxygène croît avec l'intensité de l'effort et la plupart de l'énergie provient du métabolisme aérobie. Au-delà, la consommation d'oxygène reste constante et la puissance supplémentaire est assurée par la filière anaérobie lactique.


VO2 Max : Consommation maximale d’oxygène en litre par minute qu’une personne est capable d’utiliser au maximum de l’effort. Plus on respire d’oxygène (VO2 Max élevé), plus les cellules musculaires disposent d’oxygène pour produire une énergie aérobie et plus les muscles peuvent développer de la puissance. Inversement s’il y a un manque d’oxygène (VO2 Max faible) dans le sang, cela conduit automatiquement à une production faible en énergie et donc à une baisse de performance du muscle.


Volant d’inertie : (Aussi appelée roue d’inertie) : Petite roue métallique entrainée par les mouvements effectués pendant l’exercice. Son poids et sa taille sont variables et peuvent influer sur le confort de l’exercice.


Volume d’entraînement : Qualité totale d’énergie dépensée pendant une séance ou un cycle d’entraînement.

haut de page
W :


Warm up : Mot anglais signifiant échauffement, l’échauffement est primordial pour tous les types d’entraînement pour activer l’organisme du sportif et mettre en marche le système cardio-vasculaire et la musculature. Il ne doit pas durer plus de dix minutes, quinze minutes car après cette période, le corps s’est habitué à l’effort.


Whey protéine : Protéine de lactosérum (petit-lait) qui a la particularité d'apporter rapidement une grande quantité d'acides aminés. Très assimilable, elle agit sur le corps 30 minutes après son absorption mais sur une courte durée (environ 2 heures).

haut de page
Y :


Yoga : Discipline spirituelle et corporelle qui vise à libérer l'esprit des contraintes du corps par la maîtrise de son mouvement, de son rythme et du souffle.

haut de page
Z :


Zone cible : Zone cardiaque déterminée en fonction de la fréquence cardiaque maximale. Chaque zone cible dépend de la séance d’entraînement et se calcule en nombre de pulsations à la minute.

haut de page

PAIEMENT SÉCURISÉ

Plusieurs moyens pour payer en toute sécurité


Paiement sécurisé

notre newsletter